[CRITIQUE YOUTUBE] : Prey (2022)

prey 1

Sortie mondiale : 05 août 2022 sur Hulu & Disney+

Réalisation : Dan Trachtenberg

Scénario : Patrick Aison

Musique : Sarah Schachner

Distribution : Amber Midthunder, Dakota Beavers, Dane DiLiegro, Geronimo Velan & Harlan Blayne.

Synopsis :

Amérique du nord, 1719, en territoire Comanche; Naru, une farouche et brillante guerrière, s’est fixée comme objectif de protéger sa tribu dès qu’un danger menace. Elle découvre que la proie qu’elle traque en ce moment n’est autre qu’un prédateur extraterrestre particulièrement évolué doté d’un armement sophistiqué. Une confrontation aussi perverse que terrifiante s’engage bientôt entre les deux adversaires…Mais qui des deux est la proie (Prey)…ou le chasseur ?

© Steve Ketterlin

[CRITIQUE] : Prey (2022)

prey 1

Sortie mondiale : 05 août 2022 sur Hulu & Disney+

Réalisation : Dan Trachtenberg

Scénario : Patrick Aison

Musique : Sarah Schachner

Distribution : Amber Midthunder, Dakota Beavers, Dane DiLiegro, Geronimo Velan & Harlan Blayne.

Synopsis :

Amérique du nord, 1719, en territoire Comanche; Naru, une farouche et brillante guerrière, s’est fixée comme objectif de protéger sa tribu dès qu’un danger menace. Elle découvre que la proie qu’elle traque en ce moment n’est autre qu’un prédateur extraterrestre particulièrement évolué doté d’un armement sophistiqué. Une confrontation aussi perverse que terrifiante s’engage bientôt entre les deux adversaires…Mais qui des deux est la proie (Prey)…ou le chasseur ?

prey 2

Prey est un film américain réalisé par Dan Trachtenberg sorti en 2022. Il raconte la première visite de Predator sur Terre. Bien que l’histoire se déroule avant les événements du premier film sorti en 1987, le réalisateur déclare qu’il ne s’agira pas pour autant d’un préquel, car ne racontant pas les origines des Predator. Prey est déjà le cinquième opus de la saga Predator. La franchise a également connu deux crossovers avec l’univers Alien, à savoir : Alien vs. Predator et Aliens vs. Predator: Requiem. En tant que grand fan de cette saga, j’étais très impatient de voir ce film, voici mon avis :

Ce que j’ai aimé :

  • La mise en scène efficace et très propre de Dan Trachtenberg. 
  • L’immersion totale dans les vastes plaines américaines. 
  • Découvrir un Predator du passé qui est bien iconisé. 
  • Le fait qu’il y ait peu de dialogues.
  • La très bonne prestation de Amber Midthunder dans le personnage de Naru.
  • L’excellente photographie de Jeff Cutter qui fait penser à celle de The Revenant. 
  • Les magnifiques décors naturels du Canada.
  • Le retour d’un Predator à la brutalité primitive. 
  • Toutes les scènes de combat qui sont très lisibles. 
  • Le combat entre le Predator et l’ours, on ressent vraiment la violence des coups portés.
  • L’affrontement entre Naru et les trappeurs canadiens. 
  • Les références aux anciens opus. 

prey 3

Ce que j’ai moins aimé :

  • Le français très approximatif des trappeurs canadiens en VO. Franchement je n’ai pas tout compris… 
  • Le masque du Predator que je n’ai pas trop apprécié.
  • Le fait de ne pas avoir pu découvrir ce film au cinéma. 
  • La musique qui est très anecdotique. 

prey 5

Conclusion :

Avec Prey on retrouve enfin un film digne de cette franchise. Ce préquel situé au 18ème siècle sur le territoire des Comanches est un bon concept. On sent que Dan Trachtenberg le réalisateur de 10 Cloverfield Lane a été influencé par The Revenant, mais l’essentiel c’est que l’on a retrouvé un Predator bien badass. Je ne suis pas d’accord avec cette histoire de wokisme, faut arrêter de mettre ce mot à chaque sauce. Ce n’est pas parce que l’héroïne principale est une femme que le film est ultra féministe et woke ! D’ailleurs ce n’est pas un argument suffisant lorsque l’on analyse et juge un film. Cet opus est clairement à mettre au niveau de Predator 2. Prey est un film cru et bestial, qui respecte les codes de l’original, une excellente chasse à l’homme, avec un retour à l’instinct primaire.

prey 4

© Steve Ketterlin

[BANDE-ANNONCE] VF Prey (2022)

Prey est un film américain réalisé par Dan Trachtenberg, dont la sortie est prévue le 05 août 2022 sur la plateforme Hulu aux États-Unis et Disney+ Star dans le reste du monde. Il s’agit d’une préquelle à la série de films Predator, racontant la première visite de la créature sur Terre. Ce sera déjà le cinquième volet de la saga Predator, voir le septième si l’on compte les deux AVP… (Alien vs Predator)
En 1719, dans une tribu de Comanches, bien avant l’arrivée des Européens, la jeune Naru veut à tout prix devenir une guerrière. Mais les traditions ancestrales de son peuple l’en empêchent. La jeune femme est malgré tout très proche de son jeune frère, Taabe, qui est amené un jour à diriger la tribu. Naru se sent aussi forte qu’un homme et va pouvoir le prouver quand un grand danger, le Predator, menace la tribu.

prey affiche

[BANDE-ANNONCE] VO Prey (2022)

Prey est un film américain réalisé par Dan Trachtenberg, dont la sortie est prévue le 05 août 2022 sur la plateforme Hulu aux États-Unis et Disney+ Star dans le reste du monde. Il s’agit d’une préquelle à la série de films Predator, racontant la première visite de la créature sur Terre. Ce sera déjà le cinquième volet de la saga Predator, voir le septième si l’on compte les deux AVP… (Alien vs Predator)
En 1719, dans une tribu de Comanches, bien avant l’arrivée des Européens, la jeune Naru veut à tout prix devenir une guerrière. Mais les traditions ancestrales de son peuple l’en empêchent. La jeune femme est malgré tout très proche de son jeune frère, Taabe, qui est amené un jour à diriger la tribu. Naru se sent aussi forte qu’un homme et va pouvoir le prouver quand un grand danger, le Predator, menace la tribu.

prey affiche

[CRITIQUE] : Predator de John McTiernan (1987)

predator-1405

Réplique culte :

S’il peut saigner, on peut le tuer.

Sortie : Première mondiale 12 juin 1987 aux Etats-Unis,
19 août 1987 en France

Réalisation : John McTiernan

Scénario : Jim & John Thomas

Musique : Alan Silvestri

Distribution : Arnold Schwarzenegger, Carl Weathers, Elpidia Carrillo, Jesse Ventura & Bill Duke. 

Synopsis :

Le commando de forces spéciales mené par le major Dutch Schaeffer est engagé par la CIA pour sauver les survivants d’un crash d’hélicoptère au cœur d’une jungle d’Amérique Centrale. Sur place, Dutch et son équipe ne tardent pas à découvrir qu’ils sont pris en chasse par une mystérieuse créature invisible qui commence à les éliminer un par un. La traque commence. 

predator

Predator est un film d’action et de science-fiction américain réalisé par John McTiernan, sorti en 1987. Il s’agit du premier film de la série Predator. Ce premier opus met en scène des soldats bodybuildés et armés jusqu’aux dents, chassés par un tueur invisible dans une jungle luxuriante, mais qui a tout d’une prison à ciel ouvert dans laquelle ils ne semblent avoir aucune échappatoire. Ils vont être guidés par un Arnold Schwarzenegger alors au sommet de sa gloire grâce à Terminator (1984) et Commando (1985). Un cocktail excitant de testostérones et de tension qui monte crescendo. Je vous fais part de mon avis (avec spoiler) :

Ce que j’ai aimé :

  • La magnifique mise en scène que nous offre John McTiernan. 
  • La tension et le stress que l’on éprouve pendant tout le film.
  • L’immersion totale dans cette jungle avec ses hommes chassés. 
  • La découverte de la créature Predator. 
  • Les plans en vision subjective du Predator.
  • Les personnages avec leurs punchlines mémorables.
  • Le charisme d’Arnold Schwarzenegger.
  • Le cocktail action, aventure, guerre, horreur, science-fiction.
  • Le climax magistral avec l’affrontement final entre Schwarzenegger et le Predator.
  • Le fait de ressentir la peur du surpuissant Schwarzenegger contre l’ennemi ultime quasi-invincible. 
  • La BO de grande qualité d’Alan Silvestri.

1d5b810b26e2768c33c314bbdff3f04f

 

Ce que j’ai moins aimé :

  • RIEN

predator 1

Conclusion :

Intemporel et impressionnant de maitrise, Predator est un film culte doté d’une implacable efficacité 34 ans après sa sortie. Un savant mélange entre film d’action et film de science-fiction horrifique mis en boîte avec une habileté magistrale qui a fait rentrer Predator dans le cercle des références du cinéma des années 80, un véritable classique que l’on prend plaisir à voir et à revoir. Un film qui a également lancé la carrière de John McTiernan. Dommage que ce monstre légendaire du cinéma n’a jamais eu de suite à la hauteur de ce film original. 

 

predator 2

© Steve Ketterlin