[TOP 5] : MON TOP DISNEY

walt disney

Voici mon TOP 5 des films d’animation DISNEY, société mythique qui a vu le jour en 1923 sous le nom de Disney Brothers Studios. Mais d’abord un petit rappel historique.

La société est rebaptisée « Walt Disney Productions » en 1929, puis « The Walt Disney Company » en 1986. La société est à l’origine un studio d’animation fondé par Walt et son frère Roy Oliver Disney au début des années 1920, qui obtient un important succès avec une série lancée en 1928, le célèbre Mickey Mouse. Les années 1940 amorcent plusieurs changements avec une introduction en bourse et des besoins financiers très tendus qui amènent à une diversification des productions dans les années 1950.

Après la mort de Walt en 1966, puis celle de son frère en 1971, la société est contrainte de changer son actionnariat et d’élire un nouveau PDG, Michael Eisner. Ce dernier lance, à partir du milieu des années 1980, de nombreux projets qui permettent à l’entreprise de devenir rentable à la fin de la décennie en capitalisant sur ses productions telles que Disney Channel, Disney Store ou les développements des parcs à thèmes. Le studio diversifie ses productions cinématographiques en créant ou en achetant d’autres studios (Miramax, Touchstone, Hollywood). 

La fin des années 2000 voit l’entreprise devenir gestionnaire et distributrice de licences avec, entre autres, les catalogues Disney, Pixar (acheté en 2006), Marvel (acheté fin 2009), Lucasfilm (acheté en octobre 2012). En 2019, Disney finalise l’achat de la 20th Century Fox.

Ceci est juste un top donc je ne vais pas trop rentrer dans les détails ici, certaines critiques viendront plus tard. Mais assez parlé c’est parti pour mon Top 5 des films d’animation Disney. 

 

5. PETER PAN

peter pan

Wendy, une jeune adolescente londonienne, est désormais trop grande pour dormir à la nursery avec ses jeunes frères, Jean et Michel. Elle doit, ainsi, la quitter le lendemain. Une dernière nuit s’annonce donc comme les autres. Mais c’est sans compter sur l’apparition de Peter Pan qui emmène par les airs, les trois enfants vers le Pays Imaginaire…

Peter Pan est le quatorzième long-métrage des studios Disney. Sorti en France en 1953 sous le titre Les Aventures de Peter Pan, il est l’adaptation de la pièce éponyme de J. M. Barrie créée en 1904. Lorsque j’ai découvert ce film j’étais fasciné par la magie qui s’en dégage. Peter Pan c’est le mythe de l’enfant qui refuse de grandir, un thème qui colle à merveille à la philosophie du Grand Walt. Que ce soit au niveau des personnages, des couleurs ou de la musique, Peter Pan est un chef-d’œuvre du cinéma d’animation, un film à voir et revoir en famille. 

 

4. LE ROI LION

roi lion

Le lion Mufasa, Roi des animaux, et son épouse Sarabi donnent naissance à un héritier, Simba. Toute la Savane se réjouit. Toute la Savane sauf Scar, le frère de Mufasa, qui enrage de voir ainsi réduites à néant ses chances de monter, un jour, sur le trône. Il élabore aussitôt un bien sombre dessein visant à éliminer le lionceau décidément fort gênant…

Le Roi lion (The Lion King) qui est sorti en salle en 1994 est inspiré en grande partie de Hamlet de William Shakespeare. Le film rencontre un énorme succès critique et financier, devenant le film numéro un du box-office mondial de l’année 1994. Je me rappelle très bien l’avoir découvert dans un petit cinéma proche de chez moi à l’âge de quatorze ans. Il a bouleversé les spectateurs du monde entier et reste aujourd’hui encore parmi les plus grands films du label Walt Disney. Un film très touchant, une véritable pépite !

 

3. BLANCHE-NEIGE ET LES SEPT NAINS

Blanche_Neige_et_les_Sept_Nains

Blanche Neige est une très jolie princesse. Sa belle-mère, la Reine, sentant qu’un jour la beauté de la jeune fille dépasserait la sienne, donne l’ordre à son garde-chasse de la tuer. N’ayant pas le courage d’accomplir la funeste directive, le malheureux exécutant se contente d’abandonner Blanche Neige dans la forêt. La princesse, après une longue marche, tombe d’épuisement. Les animaux de la forêt l’emmènent alors jusqu’à la maison des Sept Nains. A son réveil, elle fait la connaissance de Prof, Simplet, Grincheux, Joyeux, Dormeur, Timide et Atchoum. Mais le Miroir Magique de la méchante Reine lui révèle la présence de Blanche Neige dans la forêt. Furieuse, elle se déguise en vieille mendiante, et profite de l’absence des Sept Nains pour convaincre la jeune ingénue de croquer dans une pomme empoisonnée. Surprise puis poursuivie par les Sept Nains, la méchante Reine tombe dans un ravin. Mais il est déjà trop tard : Blanche Neige a plongé dans un profond sommeil…

Sortie en salle le 06 mai 1938 en France, Blanche-Neige et les Sept Nains (titre original : Snow White and the Seven Dwarfs) est le premier long-métrage d’animation des studios Disney. Le film est une adaptation du conte homonyme des frères Grimm paru en 1812. Blanche Neige et les Sept Nains est le premier des grands dessins animés de Walt Disney, avec ses personnages si attachants, la méchante reine, la musique et son humour inoubliable, jamais aucune œuvre d’animation n’était parvenue à capter aussi bien le cœur de générations entières de spectateurs, à travers le monde,  Blanche Neige et les Sept Nains est un film éternel.

 

2. ALADDIN

aladdin

Au royaume d’Agrabah, le destin d‘Aladdin, gamin des rues, plus chapardeur que voleur, se trouve à jamais changé par sa rencontre avec la délicieuse princesse Jasmine. Trop à l’étroit dans le palais du Sultan, notre ingénue a, en effet, entrepris, dans le seul but de prendre contact avec le monde réel, de se promener incognito dans les quartiers populaires. Mais le danger de la rue est-il vraiment plus grand que celui qui rode à l’intérieur même du palais ? Le maléfique vizir Jafar poursuit, il est vrai, le noir dessein de s’emparer du pouvoir par tous les moyens. Commence alors pour nos deux tourtereaux une aventure palpitante parsemée d’embûches et de … génie !

Aladdin sortie en 1992 s’inspire librement du conte Aladin ou la Lampe merveilleuse mais aussi du film Le Voleur de Bagdad sortie en 1940. Il a été réalisé dans la période du « Second âge d’or » de Disney, débuté par la sortie de La Petite Sirène en 1989. L’adaptation d’Aladdin est le film à succès le plus important de l’année 1992, récoltant 217 millions de dollars aux États-Unis et plus de 504 millions dans le monde. Le long-métrage gagne deux oscars pour la Meilleur Musique et la Meilleure Chanson (Ce Rêve Bleu) sur un total de cinq nominations : Meilleure Chanson (Je Suis Ton Meilleur Ami), Meilleurs Montage Sonore et Meilleur Son. Ce film n’a pas pris une ride, quel univers splendide, c’est pour moi LE meilleur DISNEY à ce jour. Il possède le méchant le plus iconique avec Jafar et surtout LA plus belle chanson de tous les Disney. Alors vous allez me dire mais pourquoi le classer en seconde position !? Tout simplement car mon numéro un c’est mon préféré à MOI et ceci ne s’explique pas toujours… C’est ça la magie du cinéma !!! 

 

1. MERLIN L’ENCHANTEUR

merlin

Depuis déjà bien longtemps, l’Angleterre est plongée dans la guerre, la violence et l’obscurantisme. Le centre de Londres recèle pourtant un mince espoir incarné par une épée magique qui, scellée dans une enclume, attend le jour où un être d’exception vienne l’y retirer, apportant alors à son pays la paix, la justice et l’harmonie. A quelques lieues de là, un orphelin d’humble origine, le jeune Arthur, dit « le moustique« , travaille dans les cuisines du Sire Hector. Au cours d’une partie de chasse avec Kay, le fils de son maître, il échoue dans la cabane de Merlin l’enchanteur qui décide d’en faire son disciple…

Merlin l’Enchanteur (The Sword in the Stone) sorti en 1963, est adapté du livre de Terence Hanbury White, L’Épée dans la pierre (1938) et s’inspire librement du magicien Merlin, célèbre personnage de la légende arthurienne. Le film n’a pas connu un grand succès au box-office et n’a pas été bien accueilli par la critique non plus. 
Très rarement cité et jamais présent dans les Top, Merlin l’enchanteur c’est mon N°1, mon coup de coeur, le film d’animation qui m’a le plus séduit étant enfant et également celui que j’ai vu le plus souvent. J’ai adoré partager cette aventure aux côtés de Merlin, Arthur et Archimède. En tant qu’adulte je suis bien conscient de toutes ses faiblesses, mais qu’importe. Ce film m’a fait rêver et m’a enchanté c’est ce qui compte le plus. 

Et vous quel sont vos Disney préférés ? N’hésitez pas à me donner votre liste en commentaire. 

© Steve Ketterlin

 

[CRITIQUE] : Kingsman : Services secrets (2015)

kingsmùan

Réplique culte :

L’humanité est un virus et moi je suis le remède.

Sortie : Première mondiale 29 janvier 2015 au Royaume-Uni,
18 février 2015 en France

Titre original : Kingsman: The Secret Service

Réalisation : Matthew Vaughn

Scénario : Jane Goldman & Matthew Vaughn

Musique : Henry Jackman

Distribution : Taron Egerton, Colin Firth, Samuel L. Jackson, Mark Strong & Michael Caine.

Synopsis :

Londres de nos jours. L’agent Harry Hart est à la recherche d’un jeune prometteur pour travailler au sein de la prestigieuse et non moins secrète agence de renseignement Kingsman. Très vite, Eggsy, un jeune délinquant en manque de repères, attire l’attention de l’agent Hart. Lié au jeune garçon par une affaire vieille de dix-sept ans, il va tout faire pour l’aider à intégrer l’agence, malgré des débuts difficiles.

kings man 2

Kingsman : Services secrets (Kingsman: The Secret Service) est un film d’espionnage britannico-américain réalisé par Matthew Vaughn et sorti en 2015. Il s’agit de l’adaptation cinématographique du comic book The Secret Service de Dave Gibbons et Mark Millar édité par Icon Comics. Le succès commercial du film engendre une série de films. Tout d’abord le second opus Kingsman : Le Cercle d’or sorti en 2017, puis un préquel, The King’s Man : Première Mission qui vient de sortir en salle le 29 décembre 2021. Alors que vaut ce premier opus, je vous fais part de mon avis :

Ce que j’ai aimé :

  • La fraîcheur, le panache et la folie de ce film. 
  • La mise en scène formidable de Matthew Vaughn, quel talent !
  • Un casting de dingue qui est très bien exploité.
  • Taron Egerton qui m’a vraiment agréablement surpris, quelle classe. 
  • Le combat épique en plein coeur d’une église, quelle scène mémorable !
  • Ce mélange d’humour décalé avec énormément d’actions et de violences.
  • Colin Firth très surprenant dans un tel rôle d’action. 
  • La qualité de toutes les scènes de combat qui sont vraiment surprenantes et innovantes.
  • Le nombre hallucinant de rebondissements et de cliffhangers en tout genre. 

 

kings

Ce que j’ai moins aimé :

  • RIEN 

kings 2

Conclusion :

Kingsman : Services Secrets est un film politiquement incorrect, qui mélange humour décalé avec de l’action et du spectacle. Un vrai blockbuster contemporain complètement maîtrisé et décomplexé. On est dans l’esprit 007, avec les gadgets, les femmes, les armes et le côté classe, mais sans jamais tomber dans la parodie. Matthew Vaughn a su combiner charme, humour, générosité et flegme britannique avec l’efficacité et l’énergie d’une grande production américaine sans jamais tomber dans la caricature ni le mauvais goût. Pour conclure Kingsman : Services Secrets est un film audacieux et unique en son genre. 

 

k4

© Steve Ketterlin